Actualités

Urgence dentaire

Urgence dentaire
Le docteur Ouzen, chirurgien-dentiste à Vélizy-Villacoublay à proximité de Paris vous présente les différents types d'urgences dentaires.

Urgence dentaire

 

La rage de dent :


C'est une inflammation du nerf d'une dent. Cela se manifeste par une douleur insupportable accentuée par le chaud et le froid qui ne cède pas aux antalgiques classiques et qui peut empêcher de dormir. Cette douleur est souvent irradiante et peut remonter dans les tempes. Il est parfois difficile pour le patient de déterminer exactement la dent causale car tout un côté de la mâchoire le fait souffrir.


Il s'agit là d'une urgence dentaire classique et sans gravité. Le traitement est simple : il faudra en urgence commencer la dévitalisation de la dent. Les douleurs s'arrêteront alors intensément après ce soin simple.


L'abcès :


C'est une infection qui se manifeste par un gonflement de la gencive douloureux qui peut être associée à de la fièvre. Son origine peut être dentaire, il est alors lié à une dent délabrée qu'il faudra extraire dans la plupart des cas, ou d'origine gingivale. On observe alors des lésions typiques des gencives. Dans les 2 cas il conviendra de suivre un traitement antibiotique prescrit par votre dentiste ainsi qu'un traitement antiseptique local tel qu'un bain de bouche.


L'abcès se résorbera rapidement mais réapparaitra si la dent causale ou la gencive ne sont pas traités dans les plus brefs délais. Ce type d'urgence dentaire est commune et sans gravité si la dent causale est traitée rapidement.


La cellulite :


La joue gonfle rapidement et de manière spectaculaire. La douleur associée est puissante mais se calme avec des antalgiques classiques. Il s’agit là encore d'une infection qui est liée à une dent très délabrée. Un traitement par antibiotiques s'impose. Le gonflement et les douleurs s'estomperont en 24 à 48H mais sans traitement de la dent qui a provoqué la cellulite, celle-ci risque de recommencer au bout de quelques semaines. Cette urgence dentaire est moins commune car elle suppose un état de détérioration avancée des dents et de l'os de soutien. Il faudra dans la plupart des cas extraire la ou les dents en cause et réaliser des greffes osseuses avant de pouvoir poser des implants dentaires.

 

La fracture d'une prothèse dentaire ou le descellement d'une couronne :


Dans la plupart des cas ce type d'urgence dentaire est sans gravité mais reste fortement gênant d'un point fonctionnel et/ou esthétique.


Votre dentiste devra diagnostiquer la cause de la fracture/ descellement. Cela peut être dû à un défaut de conception ou de fabrication, à une usure fonctionnelle classique de la prothèse, à une para fonction (patients qui grincent des dents ou qui serrent les dents la nuit...), à une usure de la dent qui supporte la prothèse ou à un mauvais réglage occlusal. Il ne faut pas recoller vous-même votre prothèse avec des colles du commerce. En plus de l'éventuelle toxicité de ces colles la cause de la fracture/descellement n'aura pas été traitée ce qui peut avoir de lourdes conséquences (fracture des dents, infections des gencives, lésions des articulations de la mâchoire...).


Si cela est possible votre dentiste réparera ou recollera votre prothèse dentaire directement au cabinet, autrement il devra la transmettre à son prothésiste pour réparation ou pour en concevoir une nouvelle si l'ancienne n'est pas récupérable. C'est une des raisons pour lesquelles nous travaillons avec un laboratoire de prothèse dentaire français situé à proximité de notre cabinet dentaire.


Attention : porter une prothèse inadaptée n'est pas anodin car cela a des répercussions sur votre santé buccale.

 

Fracture d'une dent ou perte d'une dent :


C'est une urgence dentaire fréquente chez les tout petits car avec les premiers pas commencent les premières chutes. En cas de perte ou de fracture d'une dent il faut rapidement placer le fragment ou la dent dans du lait ou à défaut dans la salive du patient.


Pour les enfants le facteur temps est crucial. Si nous prenons en charge rapidement le patient (dans les 3 à 5h qui suivent l'accident) il nous sera possible de réimplanter la dent ou de recoller le fragment.


Chez les adultes cela se produit en général à la suite d'un accident. Il est parfois possible de recoller un fragment de dent mais il est impossible de réimplanter une dent chez un adulte. Il faudra dans un premier temps vérifier qu'il ne persiste aucun fragment de la dent dans la gencive. Puis réaliser un certificat médical ainsi qu'un plan de traitement à transmettre aux éventuelles assurances pour établir une prise en charge par ces dernières.

 

Par le docteur Edouard Ouzen, chirurgien-dentiste à Vélizy-Villacoublay en Ile-de-France.

Article écrit par Edouard OUZEN Mercredi 16 avril 2014