Actualités

Hygiène bucco-dentaire : quelles interactions sur la santé générale ?

Hygiène bucco-dentaire : quelles interactions sur la santé générale ?
Une bonne hygiène bucco-dentaire participe à la préservation de la santé générale du patient. Découvrez pourquoi avec le docteur en chirurgie dentaire Edouard Ouzen.

L’hygiène buccodentaire est primordiale pour garder une bouche saine. Ce que les patients savent moins, c’est qu’elle contribue de manière importante à l’état de santé général de la population.


De nombreuses études médicales et scientifiques menées ces dernières années ont permis de mettre en évidence les liens entre un état bucco-dentaire dégradé et l’apparition d’altérations physiologiques et pathologiques plus ou moins graves sur la santé des patients.


Par conséquent, une bonne hygiène bucco-dentaire s’avère indispensable, non seulement pour prévenir ou guérir les maladies de la cavité buccale mais aussi pour préserver et améliorer l'état de santé général.

 

Impact sur la nutrition

 

Il n’est pas rare d’observer, chez les personnes âgées notamment, des problèmes de dénutrition liés à un édentement important.


L’altération du système buccodentaire (pertes de dents, maladies des gencives, sensibilité des muqueuses) entraîne généralement une modification des habitudes alimentaires. La fonction masticatoire est dégradée, ce qui réduit la capacité de déchiquetage et de broyage des aliments et constitue un handicap pour mâcher correctement les aliments.


Les troubles de la nutrition provoqués par un mauvais état buccodentaire sont donc à prendre très au sérieux.

 

Etat buccodentaire et grossesse

 

Il  a été démontré depuis de nombreuses années que les femmes étaient davantage exposées aux maladies gingivales pendant leur grossesse en raison des bouleversements hormonaux qui se manifestent. Ces changements affaiblissent le tissu gingival, et l’exposent à la formation de la plaque dentaire, un film bactérien à l’origine des gingivites. Les bactéries contenues dans cette plaque peuvent pénétrer le système sanguin et faire courir un risque plus grand d’accouchement prématuré, avec tous les risques que l’on connaît.


Les habitudes alimentaires sont également susceptibles d’être modifiées, et d’avoir un impact sur l’état buccodentaire de la femme enceinte.


Une bonne hygiène buccodentaire ainsi que des visites régulières chez le dentiste sont donc indispensables tout au long de la grossesse, qui doit être considérée comme une période à risque pour la santé bucco-dentaire.

 

Risques pulmonaires et cardiovasculaires

 

Les maladies gingivales non traitées peuvent accroître le risque d'affections plus graves, y compris les maladies respiratoires et cardiovasculaires. En effet, les bactéries qui prolifèrent dans la plaque dentaire peuvent migrer vers les autres organes du corps et causer des infections au niveau des poumons et aggraver des affections liées au système cardiovasculaire. Des chercheurs ont par exemple mis en évidence la présence de bactéries responsables de la parodontite dans des cas de thrombose.

 

Diabète et santé bucco-dentaire

 

Le diabète, en raison de la glycémie élevée (sucre dans le sang) qu’il provoque, est à l’origine de diverses complications qui peuvent atteindre les dents et la bouche.


La présence de sucres dans la salive entraîne une détérioration de la sécrétion salivaire (xérostomie), qui peut engendrer une augmentation de la masse bactérienne dans la bouche et donc la formation de la plaque dentaire au niveau de la gencive.


Le diabète peut également  provoquer l’inflammation de la cavité buccale et entraîner une diminution de l’afflux sanguin dans les vaisseaux qui irriguent les gencives. L’altération des flux signifie que l’organisme ne pourra plus fournir les apports nutritifs nécessaires à la guérison des lésions.


Ainsi, en raison de ces risques, un patient diabétique est 2 à 4 fois plus exposé à une parodontite modérée à sévère. Si les problèmes buccodentaires ne sont pas traités à temps, c’est tout un cercle vicieux qui peut s’installer car les maladies parodontales peuvent entraîner une augmentation de la glycémie chez le patient diabétique.


Toutes ces manifestations sur l’état de santé général liées à l’état buccodentaire sont donc à prendre très au sérieux. En cas de doute, il est fortement conseillé de consulter un dentiste.

 

Par Edouard Ouzen, docteur en chirurgie dentaire à Vélizy-Villacoublay.


Article écrit par Administrateur Dr Ouzen Lundi 08 juin 2015